La photo depuis un drone

Le château de Beaumesnil

Cela fait un moment que cette technique me chatouille quelque part. Je vais bien finir par sauter le pas un de ces jours. En attendant, je vous propose de regarder le travail de Frédéric Grimaud. Photographe professionnel.
Je ne sais plus si j’ai connu Frédéric en Normandie, au travers de rencontres audiovisuelles,
ou nous aurions pu nous rencontrer au Népal en 2015, mais il y était 8 jours après notre retour
De temps à autre, je reçois un rappel par émail de ses dernières activités.

Les gens, aller à leur rencontre, les écouter, et les aider si besoin à travers ses clichés : c’est le moteur de Frédéric Grimaud depuis qu’il a été piqué par le virus de la photographie. « C’était en 1997. J’étais en deuxième année d’IUT Bio. J’étais dans la cité universitaire, dehors, avec des copains. J’ai soudain pensé que j’avais assez d’argent pour investir dans un appareil photo. » Lorsqu’il annonce à ses copains qu’il va s’acheter un kit avec deux zooms et vouloir devenir pro « ils ne m’ont pas pris au sérieux ».


S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
EnglishFrenchGermanItalianPortugueseRomanianSpanish
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
YouTube
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x